L'ATELIER

L'histoire d'une pièce en céramique

Quand on achète une pièce en céramique chez un artisan il n'est pas toujours évident d'en connaître le parcours sans avoir échangé avec le potier. Pas simple non plus de comprendre la longueur du processus de fabrication. 

J'espère que ces quelques lignes vous permettront d'y voir un peu plus clair.

1-PESÉE ET BATTAGE : pour commencer vous devez préparer votre terre, pour ce faire vous devrez la peser et la battre. La pesée est nécessaire pour avoir des séries d'objets similaires.

Vous devez ensuite malaxer cette terre (surtout si elle a été recyclée) pour qu'elle ne comporte plus aucune bulle d'air à l'intérieur, les bulles pourraient faire exploser votre pièce lors de la cuisson.

 

2- FAÇONNAGE : après le malaxage de votre terre, vient le temps du façonnage, il y a alors plusieurs méthodes: le tournage, la plaque, le colombin...

Pour ma part j'utilise le tournage ou la plaque, tout dépend de ce que je fabrique.

Le tournage est plus technique et nécessite une pratique assidue pour réussir à faire une pièce équilibrée. Certains y arriveront beaucoup plus vite que d'autres, nous ne sommes pas égaux face à cela.

3- PREMIER SÉCHAGE : l'objet créé doit sécher jusqu'à une consistance "cuir"pour pouvoir être retravaillé et/ou tournassé.

4- TOURNASSAGE/ NETTOYAGE : pour les pièces tournées, il est temps de les remettre sur le tour à l'envers (à l'aide de boules de terre, d'un mandrin ou du Giffin Grip)  afin de les affiner grâce à des outils que l'on nomme mirettes, tournassins coupants, ou même certaines esthèques... vous pourrez ainsi former par exemple des pieds aux tasses, aux bols, en améliorer les contours... Le blog du Bol est très bien fait sur ce sujet et décrit notamment très bien l'outillage du potier, n'hésitez pas à y faire un tour.

Pour les pièces créées à la plaque c'est aussi le moment de passer un coup d'éponge pour arrondir les arrêtes et nettoyer un peu la pièce des traces d'outils, mais c'est aussi le moment pour faire certains décors comme la technique du sgraffite qui consiste à venir creuser la terre avec des outils pour créer un dessin, il est possible de poser cette technique sur la terre brute ou sur une couche d'engobe posée en amont sur la pièce.

C'est aussi le moment de signer sa pièce avec un tampon ou une aiguille.

5 - DEUXIÈME SÉCHAGE : il faut ensuite patienter et laisser la pièce sécher lentement avant de la cuire une première fois à 980 °.

 

6 - 1ère CUISSON : on nommera la pièce cuite une 1ère fois un "biscuit". Je travaille uniquement des terres qui se cuisent à haute température (jusqu'à 1300 °) comme le grès et la porcelaine qu'on appelle aussi des terres fermées (avec une porosité quasi inexistante après sa seconde cuisson) contrairement à la faïence qui se cuit aux environs de 1000 ° elle restera une pâte poreuse (ouverte).

7 - DÉCOR ET ÉMAILLAGE : une fois le biscuit prêt, vous pouvez passer au ponçage manuel pour rendre la pièce plus douce, plus lisse, surtout si vous la laissez en partie brute. 

C'est aussi le temps de l'émaillage, la pièce est encore suffisamment poreuse pour recevoir une couche d'émail.

 

8 - DEUXIÈME CUISSON : Après séchage des pièces émaillées, viendra le temps de la 2ème cuisson à haute température (entre 1250 et 1300 ° selon le décor le type de terre)

9 - DÉCOR SUR ÉMAIL ET 3ème FEU : une fois la pièce sortie du four soit elle est prête, soit vous décidez d'ajouter un décor sur émail, comme de l'or ou des couleurs pour 3ème feu, une fois le décor apposé, votre pièce repart pour une ultime cuisson généralement entre 750° et 850°.

                                                        

COMBIEN DE TEMPS POUR UNE PIÈCE ? il est très difficile de répondre à cette question car peu de potiers faisant de l'utilitaire fabriquent les pièces une à une, nous faisons 20 assiettes, 30 tasses... c'est pour cette raison qu'entre une commande et sa restitution il peut se passer 3 à 4 semaines, car il faut aussi remplir les fours, on ne lance pas une cuisson à plus de 1200° pour 5 tasses... 

CE QU'IL FAUT SAVOIR : Le séchage d'une pièce peut prendre plusieurs jours (voire semaines), tout dépend de sa taille, de sa forme mais aussi de la météo. Une pièce envoyée trop tôt dans un four a plus de chance de se casser à l'intérieur durant la cuisson, donc mieux vaut être patient...

Entre le moment où les pièces entrent dans le four et celui où elles en sortent il faut compter 24h à 48h entre la cuisson et le refroidissement du four pour sortir les objets.

CE QU'ON OUBLIE : la casse, dans ce métier comme dans beaucoup d'autres aussi bien entendu, la casse peut arriver à tout moment. Bien entendu, plus on a d'expérience et moins ça arrive, mais à chaque étape de ce long processus on peut rater ou casser l'objet. C'est souvent rageant, mais on apprend à faire avec, ce qui rend les pièces réussies encore plus belles à nos yeux !